Entreprise - Paiement

Pour accompagner des problématiques de vie de manière concrète et rapide, il est de plus en plus courant de faire appel à ce que l’on appelle un coach. Et plus précisément ici : un coach de vie. La mission du coach de vie varie en fonction des besoins de la personne qui sollicite une aide. Cela étant, il y a un certain cadre à mettre en place pour les séances, et le domaine d’intervention du coach de vie est défini par sa pratique.

Découvrez donc quelle est exactement la mission d’un coach de vie !

Différencier le coach de vie des autres coachs

Pour comprendre la mission d’un coach de vie, il faut savoir qu’il existe différents types de coachs.

Le coach est un accompagnant ayant suivi une formation en coaching. Il accompagne le coaché durant une période donnée pour parvenir au résultat souhaité. Pour cela, sont utilisés différentes méthodes et outils tout au long de l'accompagnement. On trouve donc des coachs dans tous les domaines comme par exemple le sport avec le coaching sportif - pour parvenir à un objectif de poids ou de performance, le coaching en nutrition, le coaching en chant, le coaching professionnel, etc.

La mission du coach de vie est particulière puisqu’elle permet de travailler à l’amélioration de la vie du coaché de manière globale. Cet expert en développement personnel peut en effet aider son coaché à améliorer son quotidien en répondant à des demandes variées. Comme améliorer sa relation aux autres, gagner en confiance en soi, apprendre à s’organiser, mieux maitriser son stress et bien d’autres choses encore.

En d’autres termes, la mission du coach de vie et d’accompagner le coaché d’un point A (sa situation initiale) à un point B (la situation désirée). L’expertise du coach va donc être de trouver le chemin le plus court pour effectuer ce trajet, tout en apprenant à son coaché à devenir autonome.

La mission d'un coach de vie n'est pas celle d'un psy

Si la mission d’un coach lui permet d’intervenir sur de nombreux aspects de la vie du coaché pris en charge, il ne faut cependant pas confondre coach et psy, voire thérapeute. Il ne s’agit pas de la même formation de départ et certainement pas de la même démarche.

Le psychologue/psychothérapeute/psychanalyste va se concentrer sur les événements du passé. En abordant l’histoire de la personne accompagnée, cette dernière va avoir une meilleure compréhension de ses comportements et difficultés actuelles, ce qui explique que le processus puisse prendre du temps. Les prises de conscience nécessaires à une véritable évolution peuvent en effet nécessiter de nombreuses séances. Il s’agit d’un travail d’introspection, en profondeur, afin de comprendre le « pourquoi ».

À l’inverse, le coaching va se concentrer sur le « comment ». Peu importe la raison pour laquelle le coaché rencontre sa difficulté, ici l’idée est de l’aider à sortir de cette situation par des moyens rapides et concrets. Le coaching s’inscrit dans une logique d’action et c’est d’ailleurs pour cela que la façon dont le coaché s’investit dans l’accompagnement est primordiale si l’on souhaite obtenir des résultats de manière rapide.

Il convient donc de distinguer ces deux approches. Dans tous les cas, un bon coach comme un bon thérapeute expliquera systématiquement en quoi consiste son travail et ce que l’on peut en attendre. Et ce dès le premier rendez-vous afin que le client puisse prendre une décision éclairée.

A qui s'adresse le coaching de vie ?

Comme la mission d’un coach peut être très variable en fonction du besoin exprimé, il est en mesure d’intervenir dans de nombreux domaines différents :

  • L’accompagnement aux changements de vie importants (séparation, deuil, divorce, déménagement, etc.)
  • La gestion du stress et des émotions
  • Les difficultés relationnelles
  • La préparation à un événement important (entretien d’embauche, concours, permis de conduire, examen, etc.)
  • La confiance en soi et l’estime de soi
  • Le manque de motivation
  • Le développement de ses capacités (concentration, mémorisation, créativité…)
  • L’atteinte d’un objectif quel qu’il soit et la concrétisation d’un projet
  • Etc.

Les problématiques qui peuvent être abordées durant une mission de coach sont donc très variées. Bien souvent, lorsque le coaché ne sait pas exactement cibler son besoin, le coach définit un objectif clair et quantifiable à atteindre, après une discussion permettant de finir les axes de développement. Chaque accompagnement permet d’aborder un objectif à la fois, ce qui permet au coaché d’y voir plus clair dans son besoin et d’identifier chaque réussite.

Se former au coaching de vie

Devenir coach de vie ne s’improvise pas ! Cela implique une réelle formation en amont pour savoir accompagner des personnes dans le besoin, avec attention et professionnalisme. C'est une réelle responsabilité, qu'il ne faut pas sous estimer.

Heureusement, il existe des formations diplômantes et certifiantes pour apprendre les méthodes de coaching et d’accompagnement.

Une formation de base en coaching doit permettre notamment de :

  • Comprendre les enjeux du coaching de vie
  • Définir des objectifs avec du sens, en harmonie avec ses valeurs
  • Découvrir sa raison d’être
  • Comprendre et apprivoiser ses émotions
  • Améliorer sa communication en adoptant notamment une posture positive et d’écoute
  • Identifier et neutraliser les pensées parasites
  • Maitriser les bases de la PNL

C'est un bon début pour remplir sa mission de coach de vie. Il est recommandé de compléter ses connaissances avec une ou plusieurs formations afin d’enrichir et d’approfondir sa pratique.

On sera ainsi en mesure de recevoir les personnes souhaitant être accompagnées en coaching de vie pour leur apporter ce dont elles ont besoin, mais aussi les réorienter vers une pratique plus adaptée si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *