Ennéagramme type 9 : le médiateur

L’ennéagramme de type 9 pourrait se définir comme un soutien. Toujours de bonne humeur, il est tout le temps disposé à prêter écoute aux problèmes des autres. Cependant, ce côté généreux cache des imperfections qu’il essaye de cacher en se focalisant sur la résolution des difficultés des personnes de son entourage. Dans ce guide, vous allez découvrir toutes les déclinaisons de l’ennéagramme de type 9.

Ennéagramme de type 9 : ses différentes caractéristiques

Vous êtes un ennéagramme de type 9 où vous connaissez une personne de votre entourage qui est du type 9 alors vous savez déjà que le médiateur, comme son nom l’indique, est une personne de soutien. Le médiateur est de par sa nature pacifiste et de bonne compagnie. C’est un ami de grande qualité dû à son approche très philosophique et douce ainsi que pour sa façon toute particulière de prêter écoute.

Le fait qu’il semble toujours posé et réfléchit peu le faire paraître comme une personne fausse. De plus, il n’est jamais en froid avec qui que ce soit, ce qui rajoute encore plus de doute en ce qui concerne son honnêteté. Malgré tout cela, l’ennéagramme de type 9 n’est pas dénué de défauts.

Ses plus grandes qualités

L’ennéagramme de type 9, en plus d’être imaginatif et créatif a le don de pouvoir se mettre à la place des autres. Il ne le fait pas de façon aléatoire, ceci est réfléchi, au point que lorsque quelqu’un lui parle d’une situation difficile à laquelle il doit faire face, le médiateur se projette dans cette situation pour résoudre le problème efficacement et lui donner les conseils les plus appropriés. De plus, le médiateur arrive toujours peu importe la situation, à éviter tout conflit que ce soit par compromis ou avec une discussion posée et douce.

L’ennéagramme de type 9 se comporte de cette façon tout le temps. En d’autres termes, il est le roi quand il s’agit de mettre un terme à une dispute que ce soit avec des amis, en famille ou au travail. Sa grande sagesse lui permet de pouvoir analyser toutes situations ou problèmes avec perspicacité. Le médiateur de par sa compréhension et son écoute comprend mieux les autres que lui-même. Les personnes de son entourage aiment sa compagnie dû au fait de sa présence apaisante et de ses discussions construites et réfléchies.

L’ennéagramme de type 9 fait toujours passer le bonheur des autres avant le sien. Le fait, qu’il soit d’un optimisme à toute épreuve et qu’il considère que toute personne a du bon en lui, font de lui une personne agréable à côtoyer. Juger les autres ne fait pas partie de son répertoire, il prend les individus comme il se présente.

Ses plus grands défauts

L’ennéagramme de type 9 cherche constamment à résoudre les conflits, ce qui semble être une bonne chose, mais à force de mettre ses propres opinions et désirs de côté en faisant continuellement passer les autres avant lui, cela créera chez lui un manque, voire une souffrance intérieure. Il ne peut pas s’arrêter d’aider les personnes qui l’entourent même lorsque la fatigue l’emporte, de ce fait, il finira par s’oublier et cela fera naître chez lui un sentiment d’infériorité. Celui-ci est clairement un de ses défauts le plus prononcé.

De plus, l’ennéagramme de type 9 a une forte tendance à mettre les autres sur un pied Piédestal et à ne jamais dire non de peur de blesser la personne. Sa grande gentillesse, qui est une de ses qualités, pourra se retourner contre-lui en raison de personnes malintentionnées qui profiteront de celle-ci à leurs avantages. Malgré tous les efforts qu’il fournit pour sortir les autres de leurs problèmes, le médiateur ne s’en attribuera jamais les mérites. En raison de tout cela, l’ennéagramme de type 9 à une grande proportion à minimisée ce qu’il fait et donc à perdre confiance en lui.

Le médiateur n’est pas un combattant, de ce fait, exprimer sa colère ou son désaccord est quelque chose de très compliqué pour lui. Lorsqu’il est en désaccord, il préférera intérioriser cela afin de ne pas engendrer de dispute. En revanche, lorsque sa colère atteint son paroxysme, il entrera dans une rage violente et succincte qui créera l’effroi de toutes les personnes présente dû au fait de leurs grandes surprises de le voir en colère.

Le fait de garder, la plupart du temps, cette rage enfouie profondément en lui et donc de ne jamais exprimer son désaccord d’une façon claire et posée, peut finir par le mener vers des comportements négatifs tels que l’alcoolisme, le manque d’activité sportive ou une mauvaise habitude d’alimentation. Par ailleurs, la procrastination est pour l’ennéagramme de type 9, la meilleure solution pour échapper aux situations qu’ils n’affectionnent pas.

En raison de cela, le médiateur se détache peu à peu de sa vie sociale car en règle générale, il est de nature introvertie. Cela ne veut pas dire que tous les médiateurs n’ont pas de vie sociale, mais c’est le cas pour beaucoup d’entre eux.

Ses relations

L’ennéagramme de type 9 est un ami ainsi qu’un compagnon hors pair dû à sa grande capacité de compréhension et d’écoute. Il est de bonne compagnie et d’un soutien sans commune mesure. En outre, sa faculté d’adaptation fait qu’il s’accommode à tout mode de vie. L’élément le plus frustrant chez l’ennéagramme de type 9, c’est qu’il aura toujours tendance à donner sans rien demander en retour, ce qui est évidemment faux. Le médiateur attendra juste que sa ou son partenaire le fasse naturellement.

L’ennéagramme de type 9 a une forte tendance à fuir les situations déplaisantes. Cela peut être un énorme problème dans une relation intime. Emotionnellement faible dû au fait qu’il garde toujours ses désirs et ses besoins cachés, il peut lui arriver de s’écrouler mentalement lorsque le thème de la conversation ne lui plaît pas. De plus, quand le médiateur sent que ses besoins ne sont pas compris, il aura tendance à s’éloigner.

Parfois, l’ennéagramme de type 9, voudra être très proche de sa ou son partenaire tout en restant indépendant. Le contrôle de son humeur n’est pas quelque chose de facile pour lui, surtout lorsqu’il n’en a pas conscience. A d’autres moments, il en aura conscience, mais ne voudra en aucun cas l’avouer.

Le médiateur adore la routine plus que tout dû au fait qu’il déteste le changement. La routine lui permet de vivre d’une façon apaisante et hors de tout conflit. En d’autres termes, l’ennéagramme de type 9 ne veut aucun imprévu dans sa vie.

enneagramme type 9

Comment la personnalité du médiateur se développe-t-elle ?

Généralement, le développement se fait pendant la jeunesse et les expériences rencontrées. Les parents peuvent aussi jouer un rôle majeur dans ceci. Le médiateur, en règle générale, est une personne qui a développé cette personnalité due au fait qu’il ne se sentait pas digne de l’attention des autres. Les faits, qui l’ont mené à penser comme ceci, peuvent-être très nombreux. En voici, certains :

  1. Parmi ses frères et sœurs, il semblait être le moins intelligent, le moins encouragé et félicité
  2. Personne ne lui demandait son avis
  3. Lorsqu’il parlait, il était directement disputé ou contré

De plus, le fait de ne pas oser exprimer, extérioriser ses sentiments a fait naître chez lui une peur de l’abandon. De ce fait, se concentrer sur les besoins des autres lui permet de les oublier un tant soit peu. En raison de tout cela, l’ennéagramme de type 9 pense que les désirs des autres sont plus importants que les siens, ce qui le mènera à développer une empathie très forte qui le suivra tout au long de sa vie.

En évoluant ainsi depuis sa tendre enfance, le médiateur en arrivera à un point où il ne se connaîtra plus lui-même. Ses désirs et ses besoins disparaîtront, ses qualités, il ne les verra plus, il sera invisible pour lui-même.

Ennéagramme de type 9 : ailes et projections

La personnalité de l’ennéagramme de type 9 ne se limite pas à son seul ennéagramme. Certaines situations peuvent pousser le médiateur vers d’autres ennéagramme que ce soit par projection ou sur ses ailes qui sont reliées à son type.

Sous pression : projection vers l’ennéagramme de type 6

L’ennéagramme de type 9 sous pression évite tous conflits comme le type 9 dans sa normalité. Ses sentiments, il ne les exprimera pas et il les gardera bien caché. Mais tout cela à un coup, car le fait de ne jamais dévoiler ce qu’il ressent, le fera devenir irritable et instable. En raison de cela, le type 9 se projettera sur l’ennéagramme de type 6 moyen ou pathologique.

A ce stade, la pression, déclenchera chez lui un souci de tout ce qui se passe qui le mettra constamment sur la défensive. Il se plaindra des autres et les accusera pour tous ses maux. Dans un stress continu, l’ennéagramme de type 9 aura l’impression d’être manipulé. A ce niveau, le type 9 perd tout contrôle sur ses émotions.

Epanoui : projection vers l’ennéagramme de type 3

L’ennéagramme de type 9 épanoui se sent en sécurité et de ce fait, cela lui permet de s’ouvrir un peu plus et d’avoir confiance en lui. A ce stade, il s’autorise même à mettre le point sur tous les bons côtés devenant ainsi un ennéagramme de type 3 moyen. A ce moment-là, même s’il se retrouve dans une position de stress, il saura la gérer sans problème. De plus, lorsqu’il a beaucoup de choses à faire, cela lui permet de prendre conscience de ses qualités et de les mettre en valeur.

Le fait d’être occupé, lui fait oublier ses plus grands problèmes et se sentir utile. Voilà ce qu’est un ennéagramme de type 9 en plein épanouissement. A ce stade, le médiateur s’apercevra qu’il n’est pas invisible pour les autres et de ce fait, il se mettra à vouloir partager ses qualités et ses talents.

Aile de type 8

La première aile de l’ennéagramme de type 9 est l’aile de type 8, c’est elle qui aide le type 9 à devenir plus sociable et plus confiant. Lorsqu’il se trouve sur l’aile de type 8, le médiateur a plus de facilité à atteindre ses objectifs, à prendre des décisions. En revanche, cela peut le rendre froid et têtu.

Aile de type 1

L’aile de type 1 est la seconde aile de l’ennéagramme de type 9, c’est elle qui le rendra plus dur vis-à-vis des autres. Sur cette aile, il deviendra plus conciliant et plus idéaliste. En revanche, il sera plus critique envers lui-même sur tout ce qu’il fera et cela fera naître chez lui une très forte timidité.

mediateur

Ennéagramme de type 9 : ses capacités instinctives

Il existe 3 instincts sur lesquels les ennéagrammes de tout type se base. Ceux-ci permettent de mieux cerner la personnalité d’un ennéagramme. Ses 3 instincts sont :

  1. L’instinct de conservation: lorsque le médiateur possède un instinct de conservation, son petit monde intérieur et social est sa seule préoccupation.
  2. L’instinct social: le médiateur à l’instinct social est une personne sociable qui aime se retrouver dans des situations où son talent est de mise. De plus, grâce à sa grande sociabilité, l’ennéagramme de type 9 avec l’instinct de conservation peut devenir le socle social d’un groupe d’amis.
  3. L’instinct sexuel: le médiateur avec l’instinct sexuel est une personne rêveuse dont la passion n’a pas d’égal. Il voudra être très proche tout en étant indépendant.

Conseils pour développer votre épanouissement

Si vous êtes un ennéagramme de type 9, voici quelques conseils pour que vous puissiez trouver l’épanouissement.

  1. Priorisez vos propres problèmes
  2. Consacrez-vous du temps
  3. Acceptez les conflits, ne les évitez plus
  4. Dites ce que vous ressentez
  5. Fuyez les personnes qui profitent de votre gentillesse
  6. Permettez à votre entourage de mieux vous comprendre
  7. Continuez à aider les autres, toute en vous faisant passer en premier

Pour conclure

Dans ce guide, vous avez pu suivre tout ce qu’il fallait connaître sur l’ennéagramme de type 9. Pacifiste, de bonne compagnie et d’un soutien sans pareil, le médiateur est le meilleur lorsqu’il s’agit d’être un ami ou un conjoint. Si vous avez lu attentivement ce guide, vous connaissez dorénavant toutes les variantes et subtilités de l’ennéagramme de type 9. Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour une compréhension de vous-même, si vous êtes du type 9.

Ecrire un commentaire:
*

Your email address will not be published.