formation coach de vie

Le coach de vie accompagne toute personne dans la recherche et la réalisation de ses objectifs de vie. Pour accompagner une personne dans son processus d’évolution, un diplôme n’est pas encore exigé mais il est évident qu’une formation coach de vie est nécessaire pour exercer correctement ce métier et devenir un coach de vie à succès, ainsi que des qualités humaines et de l’empathie. Voici le guide complet sur la formation coach de vie.

► En savoir plus sur les fondamentaux pour devenir coach de vie

Formation coach de vie : zoom sur le métier

Le coach de vie travaille dans tous les milieux, qu’il s’agisse du milieu professionnel ou familial. Il aide son client à définir ses objectifs et à cerner ce qui le limite dans la recherche de son épanouissement. Il faut bien distinguer le coach de vie et le thérapeute. En tant que coach de vie, vous êtes centré sur le présent et le futur de votre client alors que le thérapeute cherche les causes des blocages dans le passé. Le thérapeute s’occupe aussi des cas lourds, contrairement au coach de vie.

Prix de la formation coach de vie

Il existe une grande variété de prix pour obtenir une formation de coach de vie. Les prix peuvent varier de 500 à 6 930 euros selon le type de formation et l’organisme qui dispense les cours. Par exemple, une école comme Boost Coaching offre différents programmes et donne des indications quant aux possibilités de financement. Un stage dans le programme de fondamentaux du coaching est offert à 950 euros. La formation coûte 3 000 euros, la moins chère du marché et la plus complète.

Pour un cycle de formation dans une école de coaching, il peut en coûter environ 4 500 euros. Il faut ajouter à ce montant les frais d’inscription. Les prix exigés sont similaires à ceux que vous devez investir en général pour n’importe quel type de formation. Lorsque vous exercez déjà une profession, il est possible de demander de l’aide financière pour un complément de formation.

Il existe aussi des écoles par correspondance qui exigent environ 600 euros par module et près de 2 000 euros pour les stages offerts. Veillez à ce que l’école soit accréditée pour que la formation soit valable et vous permette de vous lancer. En général, la formation universitaire est plus coûteuse et peut dépasser 4 000 euros.

formation life coach

La méthode pour devenir coach de vie

La formation coach de vie doit vous permettre de choisir la méthode qui vous convient le mieux pour exercer votre profession. Des connaissances en psychologie doivent être acquises si vous n’avez jamais suivi de cours dans ce domaine.

L’analyse transactionnelle

La plupart des écoles de coaching de vie enseignent l’analyse transactionnelle. Il s’agit d’une connaissance de base dans la pratique du coaching de vie. Avec l’analyse transactionnelle, vous vous assurez d’établir une relation de qualité avec votre client. Vous apprenez à faciliter la gestion du stress auprès de la personne que vous coachez. En maîtrisant mieux son stress, le client parvient avec votre aide à identifier une méthode qui l’aide à progresser.

Selon l’analyse transactionnelle, il existe trois états fondamentaux, soit parent, adulte ou enfant. L’analyse transactionnelle est une théorie des rapports sociaux et de la personnalité basée sur ces états. Elle étudie les relations entre deux personnes ou plus. Il en résulte une prise de conscience qui aide à agir ensuite de manière à atteindre ses objectifs.

L’approche systémique incluse dans la formation coach de vie

L’approche systémique est une autre méthode enseignée dans la plupart des écoles. Avec cette approche, votre client est vu comme étant lui-même un système en interaction avec d’autres systèmes. Même si cette méthode est utilisée par certains coachs de vie, elle est surtout employée en entreprise. Elle peut donner des résultats intéressants pour le coach de vie qui sait comment l’employer.

Cette approche peut aider le client à identifier ce qui est répétitif dans sa vie et l’amener à briser les obstacles. Même les comportements en apparence spontanés répondent à une structure. C’est pourquoi ils sont récurrents. Il s’agit d’analyser comment les relations s’établissent pour aider le client à atteindre ses objectifs en connaissant mieux la nature des comportements qui l’empêchent de progresser.

La Gestalt

La gestalt est une autre approche généralement enseignée lors de la formation. Cette méthode est basée sur l’interaction continuelle du client avec son environnement. Lorsque l’interaction avec l’environnement est figée, la personne est bloquée dans son cheminement. Il reste au spécialiste en gestalt à créer des impulsions capables de débloquer les interactions. La gestalt est aussi liée à l’expérience subjective.

La formation en coaching de vie doit aussi absolument enseigner les rudiments de la PNL. Celle-ci est une méthode par laquelle il est possible de modéliser un ensemble de pratiques et de connaissances. Grâce à cette approche, le coach de vie devrait arriver à produire une vision plus positive auprès du client lorsqu’il se penche sur ses qualités et sur son potentiel. Le client arrive ainsi à devenir plus autonome et réussit à mieux échanger et à prendre des décisions en conformité avec ses objectifs.

La PNL

La PNL (Programmation Neuro Linguistique) a vu le jour en 1975 et n’a cessé de se développer depuis pour s’appliquer à des domaines de plus en plus variés. Par programmation, on entend les expériences vécues qui nous font mettre en place de véritables programmes de fonctionnement. Le mot neuro réfère à une codification de ces fonctionnements, tandis que par linguistique, on entend le langage par lequel ces fonctionnements sont exprimés.

La PNL est un élément essentiel de la formation et ses rudiments doivent être transmis puisque cette approche est en plein essor. Le principe de base est très simple puisqu’il s’agit de passer d’un point A à un point B. La méthode a fait ses preuves puisqu’elle permet de développer et d’améliorer les moyens de communiquer. L’avantage pour le coach de vie est qu’il peut obtenir des résultats rapidement. La thérapie en PNL est en effet très brève.

Il a également été démontré que la PNL aidait à modifier les automatismes qui nuisent au développement du client. Il s’agit donc d’augmenter le niveau de confiance et de faire disparaître les pensées qui bloquent la progression. Le niveau de motivation en est augmenté, ce qui correspond exactement au champ d’action du coach de vie.

L’ennéagramme

L’école devrait aussi vous familiariser avec l’ennéagramme. Il s’agit d’un autre outil important pour le coach de vie puisqu’il contribue à améliorer la confiance en soi. La méthode de l’ennéagramme est très ancienne et remonterait même à quelques millénaires. Cet outil repose sur les neuf types de personnalités, qu’on appelle aussi tendances. Ces types de personnalités sont répartis sur trois centres : instinctif, mental et émotionnel.

Au-delà de ces approches, la formation coach de vie doit rendre le futur coach de vie capable d’interagir avec son client de manière à créer un lien de confiance avec lui pour l’amener à exprimer ses doutes et ses peurs. Il faut donc savoir au départ comment clarifier la situation du client au moment où vous le rencontrez. Il s’agit d’aider le client à identifier ce qu’il considère lui-même comme un problème.

Clarifier les attentes du client

Une fois que la situation du client est clarifiée, le coach de vie l’aide à identifier ses attentes. Il l’aide à établir ses principaux objectifs. Lorsque l’objectif est clair, il reste à identifier les moyens à prendre pour l’atteindre. Il faut aussi songer à ce qui l’attend une fois l’objectif atteint et à ce qu’il fera ensuite.

Une formation qui ne vous permet pas de réussir cette première étape du processus de coaching de vie ne serait pas très utile. Au-delà de la théorie, il est important que vous appreniez concrètement comment entamer vos séances de coaching. Sans cette étape essentielle, le coach de vie aura beaucoup de difficulté à venir en aide à son client.

Faire un plan

De la même manière, la formation doit vous permettre de mettre en place un plan en compagnie de votre client pour qu’il atteigne ses objectifs. Vous devez être capable de l’aider à identifier par quelles étapes il faut passer pour atteindre un objectif en particulier. Il faut aussi déterminer par quelle étape le client commencera pour cheminer vers son objectif. Il est aussi important qu’il réalise quels moyens il doit prendre pour atteindre cet objectif.

Une autre étape importante dans le processus de coaching de vie est l’introspection. Vous devez aider le client à se comprendre lui-même et à établir pourquoi cet objectif est si important pour lui. À partir de là, le client devra visualiser son objectif et se convaincre qu’il a toutes les ressources pour l’atteindre, même s’il n’y est jamais arrivé par le passé. Les avantages à long terme de l’atteinte de l’objectif constituent un excellent outil de motivation.

Une autre étape importante du processus du coaching de vie est la mise en œuvre concrète des moyens d’atteindre l’objectif. Le coach de vie bien formé doit être capable d’anticiper les actions nécessaires. Vous devez aussi aider le client à anticiper les risques et à les prévenir. Il s’agit donc de créer les conditions concrètes de la réussite du plan.

L’évaluation

La dernière étape du processus de coaching de vie est l’évaluation de la situation finale et l’élaboration des derniers ajustements à apporter. L’objectif ne peut pas toujours être atteint immédiatement. La plupart du temps, des imprévus font en sorte que la situation finale soit différente de celle qui avait été visualisée. Il faut alors amener le client à consacrer toutes ses énergies à une approche positive de la situation atteinte.

devenir coach de vie

Le diplôme pour devenir coach de vie

Le diplôme n’est pas obligatoire pour devenir coach de vie. Plusieurs coachs n’ont compté que sur leur expérience. Il reste que les clients exigent de plus en plus un diplôme ou une certification attestant que vous disposez des outils nécessaires pour effectuer un coaching de vie efficace. Il existe plusieurs moyens d’obtenir un diplôme ou une certification en coaching de vie.

Formation coach de vie certifiée

Le coach de vie moderne détient souvent une certification provenant de Boost Coaching. Il faut une formation initiale pour vous assurer de la qualité de votre intervention auprès du client. Si vous êtes formé dans une école Boost Coaching, vous obtenez dès le départ un peu plus de crédibilité. Si vous voulez obtenir une formation certifiée, vous devez avoir suivi un minimum d’heures de cours.

Formation coach de vie RNCP

Le diplôme peut aussi être émis par une école ou un organisme reconnu par une fédération. Il vaut toujours mieux présenter un diplôme qui porte le sceau d’un organisme qui a fait ses preuves et témoigne du sérieux de la formation. Votre crédibilité sera également meilleure si votre diplôme est émis par une institution inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Ce répertoire est conçu pour tenir à la disposition du public et des entreprises une information à jour sur les diplômes. Il donne une  valeur aux diplômes et facilite l’accès à l’emploi pour les finissants tout en favorisant la gestion la mobilité professionnelle. Les diplômes liés au répertoire sont reconnus autant en France que sur tout le territoire européen. Les entreprises consultent ce répertoire pour détenir une information à jour sur les diplômes.

L’université

Un diplôme universitaire dans un domaine lié au coaching de vie peut aussi représenter un atout. Il demande par contre un investissement important. Une autre option est d’obtenir un diplôme d’une institution offrant des cours à distance. La pratique est de plus en plus courante et ce type de diplôme est de plus en plus reconnu. Il est suggéré de s’informer auprès des diplômés de ces institutions pour vérifier dans quelle mesure les perspectives d’emploi sont bonnes.

Obligations

Quelle que soit l’organisation qui dispense la formation, elle a l’obligation de faire en sorte que le futur coach de vie exercera son métier en conformité avec le code de déontologie de la profession. Chaque coach de vie doit par exemple respecter le secret professionnel lorsqu’il accompagne un client qui lui fait confiance. Le coach de vie a aussi l’obligation de se soumettre à une supervision dans le cadre de son activité professionnelle.

Les institutions ont aussi l’obligation de faire appel à des coachs certifiés pour enseigner la pratique de leur métier. Les coachs doivent aussi posséder une expérience suffisante. Il faut généralement des milliers d’heures pour maîtriser totalement le coaching de vie. Ils doivent connaître toutes les méthodes de coaching.

La meilleure formation coach de vie

Pour résumer, suivre une formation pour devenir coach de vie est le meilleur moyen pour réussir dans ce métier en plein développement, même si celle-ci n’est pas obligatoire. Boost Coaching vous offre une formation complète, au prix le plus bas du marché, avec en plus, tout le matériel marketing nécessaire pour trouver des clients.

Ecrire un commentaire:
*

Your email address will not be published.