devenir coach

Devenir coach est une option de plus en plus fréquemment envisagée à notre époque où les besoins de Coaching se font sentir dans tous les domaines. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de suivre une formation pour être autorisé à exercer efficacement le métier. Voici comment devenir coach.

► En savoir plus sur les fondamentaux du coaching

Devenir coach : les qualités

Avant de vous lancer dans une formation pour devenir coach, vous devez au départ vous assurer que vous avez les qualités nécessaires pour exercer la pratique du coaching en tant qu’activité professionnelle. Le coach professionnel doit savoir se servir des outils les plus modernes. L’objectif est le développement des compétences du client, compétences dont il aura besoin dans le futur.

Il faut aussi avoir les aptitudes pour aider les entreprises en cours de réorganisation : l’accompagnement au changement est un aspect essentiel que maîtrisent tous les coachs professionnels. Un coach aguerri est capable d’accompagner une entreprise ou un organisme dans sa reconversion ; en effet, le marché connaît plusieurs fluctuations qui obligent souvent les entreprises à se reconvertir. Le coach doit ainsi être prêt et formé pour proposer des solutions.

Il est cependant inutile de suivre plusieurs heures de formation si vous n’êtes pas naturellement à l’aise sur le plan relationnel : les relations avec les autres sont un élément clé du processus de coaching. Il s’agit en effet en majeure partie d’une relation d’aide. La pratique implique autant la connaissance de soi que la connaissance de l’autre ; exercer le métier équivaut parfois à agir en thérapeute.

Une formation spécifique selon votre approche est donc recommandée, mais vous développez des compétences également. Beaucoup de coachs talentueux sont sur les rangs, et vous devez donc dès le départ travailler vos qualités de communicateur.

La formation pour devenir coach

Même si vous avez les aptitudes nécessaires pour exercer le coaching professionnel, ou le coaching personnel, il est de plus en plus nécessaire d’avoir suivi une formation. De cette manière, vous aurez en main les outils pour maîtriser tous les aspects de la relation de coaching. Au départ, vous devez être capable de favoriser le développement personnel de votre client, qu’il s’agisse de coaching personnel ou de coaching d’équipe.

Une formation coaching devrait aussi vous enseigner, entre autres, à bien connaître l’analyse transactionnelle : ce type d’analyse permet à un coach d’établir un rapport de qualité avec son protégé. L’analyse transactionnelle induit aussi une excellente gestion du stress, qui ouvre la voie à l’identification d’une méthode pour intervenir ; il s’agit d’une théorie de la personnalité et des rapports sociaux.

Une bonne formation de coach devrait aussi comprendre une initiation à l’approche systémique. Par "systémique", on entend une pratique du coaching qui voit la personne coachée comme un système en soi : le client est donc en lui-même un système en relation avec d’autres systèmes présents dans son entreprise ou dans son milieu. Cette approche est de plus en plus préconisée en coaching en entreprise.

devenir coach en entreprise

Les outils du coach

La formation vous permet aussi de vous familiariser avec la PNL, qui permet de modéliser un ensemble de connaissances et de pratiques. Cette démarche est importante dans l’exercice du coaching, puisqu’elle aboutit pour le client à une perception plus positive de lui-même, ce qui permet de faciliter à la fois les échanges et la prise de décision.

Le coaching PNL est considéré comme l’une des branches les plus prometteuses dans le domaine. La démarche est issue d’un principe très simple, soit le passage d'un point A à un point B dans une perspective de mieux-être. Le processus permet au client de devenir de plus en plus autonome. Dans cette démarche en particulier, le coach est vraiment un accompagnateur, beaucoup plus qu’un guide ou un leader.

Devenir coach professionnel certifié vous assure d’afficher une crédibilité qui incitera les entreprises ou les clients individuels à vous embaucher. En effet, le professionnel certifié peut démontrer qu’il a acquis tous les outils essentiels qui en font un praticien fiable.

Une formation certifiante

Avoir suivi une formation certifiante indique que vous pouvez accompagner une personne ou une équipe à l’intérieur d’une entreprise. En tant qu’accompagnateur, vous améliorez les relations entre personnes et entre équipes. Le coach en entreprise gère le stress au travail et agit la plupart du temps en relation tripartite avec l’entreprise et le client individuel. Il devient familier avec la vie du personnel et contribue à résoudre les problèmes de communication à l’intérieur de l’entreprise.

De plus, le coach certifié apprend à accompagner la reconversion professionnelle de son client. Celui-ci en est peut-être à une étape où il a l’impression de stagner à l’intérieur de son entreprise et croit le moment venu de changer d’air : tous les coachs certifiés doivent être en mesure d’accompagner les clients dans ce processus. Étant certifiés, il doivent faire preuve autant de leadership que d’empathie.

Même lorsqu’il s’agit de coaching personnel, il est recommandé de suivre une formation en coaching. La tâche du coach personnel est de plus en plus complexe, dans une société où la compétition génère beaucoup de pression et de stress. Les séances de coaching ne se traduisent pas seulement par des encouragements, mais aussi par une approche fondée sur les techniques de coaching modernes.

Un coach en développement personnel a le choix entre plusieurs approches ; c’est pourquoi la formation sera essentielle pour qu’il se spécialise dans l’approche qui conviendra le mieux à sa personnalité. Il pourra ainsi intervenir de manière plus efficace et perfectionner son approche en prenant de l’expérience.

Choisir une école

Il existe de plus en plus d’écoles et d’instituts qui dispensent une formation en coaching. Il s’agit de choisir celle qui convient le plus à votre personnalité. Différentes approches sont possibles et vous devez identifier celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise. Il est possible de trouver une école dans la plupart des régions.

Une bonne école de coaching doit au moins familiariser le futur coach avec la plupart des approches, de manière à favoriser un choix éclairé. Si vous n’avez que des notions de base en psychologie, vous devez privilégier une école qui donne un nombre suffisant d’heures de formation. Il est en effet nécessaire, si vous n’avez pas beaucoup d’expérience en coaching, d’avoir des connaissances en psychologie, une branche importante dans ce domaine.

Il est préférable, et même indispensable, que l’école que vous choisissez reçoive le soutien d’une fédération reconnue, comme Boost Coaching. Les entreprises engagent généralement des coachs issus de ce type d’école. Les clients individuels ont aussi tendance à rechercher le sceau d’une institution liée à une fédération dont ils reconnaissent la valeur.

devenir coach personnel

Le RNCP

Bien sûr, la formation que dispense votre école doit être reconnue par l’État et être inscrite au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP) si vous voulez devenir un coach professionnel. Une école qui remplit ces conditions montre qu’elle assure un enseignement adapté au marché de l’emploi. Choisir une bonne école est donc la meilleure façon de mettre toutes les chances de son côté pour devenir rapidement coach professionnel.

Les écoles enseignent des techniques de coaching qui aident le futur coach à gérer la plupart des situations, autant en entreprise que sur le plan du développement personnel. Chaque école se spécialise dans un créneau tout en offrant un aperçu de l’ensemble des pratiques. Il est possible, par exemple, de se former pour devenir coach en entreprise tout en se spécialisant dans un aspect particulier du métier.

Pour choisir l’endroit où vous suivrez votre formation, il suffit de procéder comme pour n’importe quel autre type d’études. Vous devez donc vous informer sur chaque programme de formation et les comparer pour identifier celui qui vous semble le meilleur. Plusieurs écoles sont prêtes à bonifier leur offre lorsque de l’intérêt est manifesté à leur endroit. Vous devez bien sûr vous inscrire à une école liée à une association internationale si vous voulez être reconnu dans tous les pays.

Il faut veiller à ce que chaque école permette au moins d’acquérir des notions dans divers domaines liés au coaching. En plus de l’analyse transactionnelle, de l’approche systémique et de la PNL, une école devrait offrir dans son cursus une formation en Gestalt-thérapie. Cette approche éprouvée est une sorte de thérapie centrée sur l’interaction d’une personne avec son environnement ; elle entraîne un changement psychosocial et émotionnel.

Une bonne façon de tester la valeur d’une école de coaching est de s’informer auprès des diplômés de cette école qui pratiquent déjà le métier de coach. Vous serez alors capable d’évaluer dans quelle mesure le cursus est complet et permet de gérer la plupart des situations liées au métier de coach. Il est important de commencer avec les bons outils avant d’acquérir plus d’expérience.

Il est bon de s’informer au sujet du nombre de diplômés qui trouvent un emploi pour chaque institution. Bien sûr, les mérites personnels du diplômé jouent aussi un rôle dans sa capacité à dénicher un emploi, mais la solidité d’une formation mène souvent directement à l’exercice d’un métier.

La certification

La formation en coaching doit être certifiée pour avoir de la valeur auprès des entreprises et des clients potentiels. Vous démontrez alors que vous avez acquis les bases essentielles pour exercer le métier de coach ; la certification prouve que vous avez développé vos compétences. Il n’est pas rare que des coachs qui exercent leur métier depuis plusieurs années s’inscrivent à un programme de formation pour obtenir la certification et se perfectionner.

La certification permet aussi d’exiger un meilleur salaire au départ. Il est certain que c’est avec les années de pratique que vient la notoriété, mais la certification aide à montrer la valeur du coach.

Pour devenir coach certifié, il faut suivre une formation initiale. Cette formation enseigne à clarifier ce que le client souhaite réaliser. Vous apprenez aussi à montrer au client quelles options s’offrent à lui ; le client doit ensuite pouvoir identifier une stratégie à adopter. Plusieurs écoles de coaching offrent des formations certifiantes comme Boost Coaching.

Il existe une vingtaine d’écoles accréditées en France. Un minimum de 100 heures de coaching est exigé à la suite de la formation pour avoir droit à la certification. Il faut aussi obtenir un score satisfaisant lors de l’évaluation.

Les prix

Pour se former en coaching, il en coûte généralement en moyenne environ 4 500 euros par cycle pour les écoles réputées, sans compter les frais d’inscription. Les coûts sont semblables à ceux de plusieurs autres types de formation. Attention à certaines écoles qui n’hésitent pas à facturer plus de 10 000 €.

Les prix pour un service de coaching varient beaucoup selon les années d’expérience et la réputation du coach. Les débuts peuvent être difficiles et le coach néophyte se contente souvent de très peu par mois. Lorsque le coach professionnel élargit sa clientèle et a fait ses preuves, il peut gagner plusieurs milliers d’euros par mois.

Les tarifs du coaching varient en fonction de plusieurs facteurs et en fonction de l’approche du coach. Le nombre de séances peut beaucoup varier selon que l’on a affaire à du coaching personnel ou à du coaching d’entreprise. Les meilleurs coachs offrent souvent un nombre limité de séances, qui coûtent plus cher. Ils tiennent à ce que chaque séance produise des résultats optimaux plutôt que d’offrir plusieurs séances avec moins d’impact.

Pour le coaching individuel, il faut généralement de 3 à 6 séances pour obtenir des résultats positifs. Pour le coaching individuel, le coach débutant exigera environ 100 euros l’heure, alors que le coach d’expérience et reconnu peut exiger jusqu’à 400 euros l’heure. Le tarif est toujours négociable.

Le coaching personnel en entreprise coûte quant à lui de 400 à 600 euros l’heure ; il en coûte plus cher aux dirigeants d’entreprise. Comme pour les cas précédents, divers facteurs entrent en jeu dans l’établissement du prix. Le degré d’expérience du coach est très important étant donné qu’il offre des garanties supplémentaires de succès.

Ecrire un commentaire:
*

Your email address will not be published.